L'histoire d'une couette...

Après l'histoire du miroir, voici celle de ma nouvelle couette.

Il y a quelques semaines j'ai fait une Foire-à-tout où j'ai déniché un grand nombre de petits et grands trésors.

Nous étions arrivées depuis à peine cinq minutes que je suis tombée en arrêt (truffe au vent) sur le stand d'une adorable dame qui vendait des draps à un prix plus que modique. Et là, mes yeux accrochent une jolie broderie de fleurs bleues qui bordait un drap plat. Je vous ai déjà dit que j'adooore le bleu ? C'est vraiment ma couleur préférée.

Je me jète donc sur cette petite merveille - certes en tergal et brodée à la machine - mais merveille tout de même (à mes yeux en tout cas). Et, oh miracle, je trouve un deuxième drap plat brodé. Mon petit cerveau commençait déjà à imaginer ce que je pourrais en faire.

Voici donc les trouvailles :

couture, couette

couture, couette

Sur le moment quand je les ai achetés, je pensais qu'il s'agissait de deux draps identiques mais en fait il y avait une différence de broderie et surtout de  couleur. L'un étant d'un bleu beaucoup plus pâle que l'autre. Mais peu importe.... Je me suis dit que cousus ensemble, cela pourrait faire une chouette couette avec deux faces différentes. J'ai eu de la chance car les arceaux du haut du drap étaient quasiment de la même taille.

couture, couette

Je les ai donc superposés pour les coudre en suivant les arceaux pour un rendu plus joli au final. Cela a donné ça :

couture, couette

couture, couette

Etant donné que les draps plats sont plus larges pour pouvoir être bordés facilement, je ne me suis donc pas trop inquiétée pour la largeur et pour y faire tenir ma  couette. Je me suis concentrée sur la longueur pour créer la petite "languette" (je ne sais pas comment on l'appelle) pour pouvoir bien border ma couette au pied du matelas.  Je ne sais pas vous mais moi, je déteste avoir les pieds à l'air quand je dors et j'aime une couette bien bordée au pied :)

 

Après 1 heure et demie de couture (un passage en machine et un repassage), voici ce que cela donne avec la couette en place :

 

couture,couette

 

couture,couette

couture,couette

couture,couette

 

couture,couette

 

 Seul petit bémol c'est que les draps en tergal c'est pénible à repasser (surtout quand on veut bien marquer les coutures) et quand on veut  y enfiler une couette dedans c'est électrostatique. Mais avec un peu de patience et de méthode, cela finit par se faire. Et le résultat en vaut la peine.

Ce petit côté désuet et suranné me convient tout à fait et moi qui n'avais pas de couette blanche, je suis ravie de l'effet rendu ! J'ai presque hâte d'aller me coucher :)

J'ai déjà cogité aux taies d'oreiller dont je rêve pour aller avec cette couette. Quand je trouverai le temps, je m'y attèlerai.  

Trop d'idées et pas assez de temps..... :):)

Il faut d'abord que je termine mes cadeaux de Noël. Je suis sur un "gros chantier tricot" qui devrait me prendre quelques jours voire semaines de travail ...

A très vite !

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Merci ! Je n'ai pas fait grand chose en fait. Ce sont les broderies qui font tout le travail :)

  • Bravo c'est magnifique ... j'adore les broderies et ça rend super bien ! Quand les idées se mélangent au savoir-faire, ça donne un résultat final des plus joli ! Bravo !! Bizz à bientôt Sylvie@

  • Merci Sylvie ! Tu es trop bonne avec moi. Je t'embrasse :)

Les commentaires sont fermés.